Histoire

Mis à jour le 13/07/2018

Préhistoire

 Des recherches entreprises à la fin du 19ème siècle attestent des traces de la présence humaine du Paléolithique dans une grotte du Cap Roux et en centre bourg la mise à jour de céramiques datant du Néolithique.

 

Antiquité

L’occupation des Ligures fut confrontée à la civilisation grecque. En effet les grecs fondèrent un comptoir portuaire sur le rivage du nom d'Anao. Puis Auguste pacifia la côte et dès lors une longue « Pax Romana » s’installa le long d’une importante voie de circulation bordant le littoral.

Lors des travaux du quartier de la Batterie en 1960 a été mise à jour une importante nécropole de 145 sépultures datant de l’époque gallo-romaine et paléochrétienne.

Les invasions barbares chassent les habitants sur les hauteurs en particulier sur le plateau Saint-Michel, puis au Moyen Âge, la paix revenue, ils redescendent et s’installent autour de la vielle chapelle Sancta Oliva fondée en 1037.

 

Époque Contemporaine

 En 1860 lors de l’annexion  du royaume des  Savoie à la France, Beaulieu  est francisé

 

Naissance de notre commune

Beaulieu à l’époque n'est qu’un quartier de la commune de Villefranche et en 1886, sous l’impulsion des grandes familles locales, François de May, Hippolyte Marironi, Charles Lottier (Directeur de la Réserve), Eugène Gourdin (futur Maire de Beaulieu), Gabriel Gras (curé de Beaulieu) ainsi que d’autres personnalités telles la Comtesse De Gray,  le Comte De Foy, Goubareff. Une pétition est formulée pour le détachement en commune indépendante et pour élire une commission syndicale de trois membres qui dans un rapport du 14 novembre 1888 exprima une opinion favorable au projet de séparation, au grand dam du maire Amélie Pollonais de Villefranche.

Le 24 août suivant le Conseil Général se prononcera en faveur du projet. L’affaire sera évoquée en 1890 devant le Conseil d’Etat qui donne son approbation et le 31 janvier 1891 la Chambre des députés vote la proposition de loi « distrayant le hameau de Beaulieu de la commune de Villefranche ».  Le 18 juillet suivant le Sénat ratifie la loi et le 23 le Président Sadi Carnot promulgue la loi. Un plan annexe au texte de loi délimite les deux communes.

Politiquement le véritable artisan de la cession fut le Vicomte François de May né à Nice 1834 issus d’une vieille famille niçoise et seconde par Alfred Borriglione le très populaire député maire de Nice  appuyé par le journal « Le Petit Niçois ».

Les élections qui eurent lieu le 20 septembre1891 virent le triomphe de la liste d’Hippolyte Marinoni   obtenant l’unanimité des votes tant le désir de se séparer de la  tutelle de Villefranche était fort.

Du  27 septembre au 15 octobre Hippolyte Marinoni fut le premier maire élu. On aurait pu penser qu’étant industriel parisien, inventeur de la presse rotative plieuse et directeur du « Petit Journal », il briguait un quelconque intérêt politique ou financier  mais il ne reste que 19 jours. Il fait partie de ces Hommes dans l’histoire qui vous réconcilient avec la nature humaine. Rarement on ne vit un être aussi désintéressé financièrement et politiquement. Malgré ses affaires à Paris, il ne cessa de doter Beaulieu de ses largesses jusqu’à la fin de ses jours, distribuant de l’argent aux plus démunis, payant des travaux de voirie et tout cela sans rien attendre en retour. En vrai mécène pour la commune, il financera une école, la gare, les égouts et participera au financement du port.

Trois  événements majeurs dans la vie de la commune vont provoquer la naissance touristique : la route en 1861 et le chemin de fer 1864 et le tramway de 1900 à 1931.

  

Dès lors tout s'accélère. Beaulieu devient une station climatique et  balnéaire réputée. Suite à de nombreuses constructions d’hôtels, on n’en compte pas moins de 82 en 1898 et quelques palaces  de luxes tels  Le Bristol (1898), La Réserve (1880), l’Hôtel des Anglais, Le Métropole (1892), la création d’un Casino en 1929.

En  1894 fut posée la première de l’Église Anglicane « St Michael Church » et sera terminée 1903 et consacrée par l’Archiprêtre d’York.

La population augmentant il fut décidé la construction d’une nouvelle Église en 1899 consacrée en 1903. Le clocher date de 1908, et en 1927 elle agrandie d’un porche.

De nombreuses têtes couronnées et autres célébrités et industriels du monde entier fréquentent Beaulieu. Les Reines d’Italie et du Portugal, d’Angleterre Victoria (1843)  le roi des Belges Léopold II, Guillaume II, de Prusse, l’impératrice Eugénie, le Prince de Galles, le Marquis Salisbury (1885 -1902), le Premier Ministre britannique), le Comte Tolstoï, le Duc de Connaught, Théodore Reinach (initiateur de la villa Kerylos), Gordon Bennet (Villa Mamouna et propriétaire du New York Herald), Gustave Eiffel (Villa Salles ), Léon Tolstoï (écrivain) , Stravinski (composât son ballet Petrouchka en hiver 1910-1911 ), Scott Fitzgerald.

©C.Recoura

En  avril 1945 le Général De Gaulle séjourna dans une villa du boulevard Déroulède où il rédigea son discours de la libération de Nice.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale la Rotonde devient un hôpital et accueille la première Division Française libre (DFL). Mais certains hôtels ne survivront pas comme le Bristol et le Motel des Anglais devenu Palais des Anglais, qui seront vendus par appartements.

 

Aujourd’hui

La commune prend de l’ampleur et devient véritablement une destination touristique incontournable.

Beaulieu conserve encore ce calme et son charme d’antan dus à une architecture «  Belle Époque »  et variée et un paysage inviolé offrant deux grandes plages, La Petite Afrique et la baie  Des Fourmis, et deux ports. La paix dans la beauté est plus que jamais d’actualité.

AGENDA

Festival Mer et Eco Pêche

Du vendredi 20 au dimanche 22 juillet. Quai du port de plaisance de [...]

All Groove -Soirée Estivale

Samedi 21 juillet à 21h30 (restauration à partir de 19h30), [...]

Les Nuits Guitares - 18ème édition

26, 27 et 28 juillet au Jardin de l'Olivaie. Renseignements : [...]

Paries Folies - Soirée Estivale du Conseil Départemental

Vendredi 3 août à 21h30 (restauration à partir de [...]

Crossover Summer - Garden Party

Samedi 18 août de 18h à 1h, jardin de l'Olivaie. [...]

Tout l'agenda