Environnement marin et littoral

Mis à jour le 26/09/2017

La Ville de Beaulieu-sur-Mer a entrepris de nombreuses actions et démarches en collaboration avec la Métropole Nice Côte d’Azur afin d’améliorer la qualité des eaux et de l’environnement pour un littoral exemplaire.

Ports d’Azur
La métropole Nice Côte d'Azur gère huit ports de plaisance qui forment aujourd'hui le réseau Ports d'Azur (Cros de Cagnes, Saint-Laurent du Var, Nice Carras, Saint-Jean-Cap-Ferrat, Eze Silva Maris, Cap d’Ail, Beaulieu Fourmis et Beaulieu Plaisance), engagé dans une démarche volontariste et exemplaire de qualité environnementale structurée par des chartes de qualité et de progrès. Ainsi l’initiative « Ports Propres » permet de dresser un cahier des charges de la gestion environnementale portuaire et donc de la certifier, à partir d’outils répondant aux enjeux environnementaux du milieu maritime.
L’objectif minimal environnemental des Ports d’Azur est la certification « Gestion Environnemental Portuaire » (GEP), seul label national spécifique aux ports de plaisance.
Le réseau Ports d'Azur est engagé dans la réduction de son empreinte énergétique et est titulaire du label Cap Cit'Ergie, destiné aux collectivités qui souhaitent contribuer activement à améliorer leur politique énergie durable en cohérence avec des objectifs climatiques.
Le port de Beaulieu Plaisance est le 1er port de France à obtenir la triple certification GEP, ISO 14001 (responsabilités environnementales) et ISO 9001 (satisfaction clients).
Grâce au réseau Ports d’Azur, de nombreux partenariats innovants et responsables ont abouti à des applications concrètes sur le périmètre de Beaulieu-sur-Mer :
- L’organisation bi-annuelle des Rencontres Nationales Activités Portuaires et Environnement Durable a permis aux ports de Beaulieu-sur-Mer d’exposer leurs actions et savoir-faire à l’ensemble de la communauté française ;
- Le partenariat avec le Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA) a pour objectif recherché de mettre en place une plateforme énergétique capable de créer une énergie « bleue » en couplant énergie solaire et hydrogène sur le site du port de Beaulieu Plaisance à l’occasion du renouvellement de la concession ;
- Un autre partenariat avec le même CEA a eu pour effet concret d’abriter dans les ports de Beaulieu-sur-Mer le bateau « Zéro CO2 », voilier expérimental dont le moteur auxiliaire est alimenté par de l’électricité produite par des piles à hydrogène. Ce partenariat a été l’occasion de communiquer avec un public large et en particulier les jeunes des écoles berluganes ;
- Le partenariat avec la platefomre technologique Biopuce a permis une étude de la qualité des eaux et de l’impact des polluants sur la faune marine du port de Beaulieu Plaisance dès la fin 2010.

Port de Beaulieu Plaisance
L'exemplarité environnementale caractérise assurément le port de Beaulieu Plaisance. Le port de Beaulieu Plaisance est le 1er port de France à obtenir la triple certification GEP, ISO 14001 (responsabilités environnementales) et ISO 9001 (satisfaction clients). 1er port du réseau à avoir initié la démarche « Ports Propres », Beaulieu Plaisance constitue aujourd'hui une locomotive pour le réseau, tant au niveau de l'équilibre de gestion que des équipements annexes (chantier naval de grosse capacité, shipchandlers, commerces, restaurants...). Les projets à venir doivent renforcer cette exemplarité. Réaménagement global, création d'un port à sec enterré, réaménagement du plan d'eau et des abords, requalification urbaine du secteur, chaque projet est innervé par des prescriptions environnementales innovantes :
-    pas de consommation d’espace maritime supplémentaire -> aménagements dans l’emprise existante ;
- priorité aux énergies renouvelables ;
- autonomie énergétique pour les équipements nouveaux ;
- prescriptions environnementales pour les bâtiments et espaces publics ;
- étude de la biocénose dans le périmètre du port ;
- étude pour l’amélioration environnementale de la Petite Afrique.

 



Port de Beaulieu Fourmis
Le port de Beaulieu Fourmis est caractérisé par son statut associatif.
Ce petit port aux moyens modestes est également investi dans une démarche environnementale significative :
- Charte « Ports propres » ;
- Opération annuelle de nettoyage des fonds par les associations ;
- Etude de remise aux normes du chantier naval.

 


Le contrat de Baie d’Azur
Pour garantir une qualité optimale des eaux et du milieu aquatique, le Contrat de Baie d'Azur rassemble, à l'échelle de la Baie des Anges, tous les acteurs de la vie littorale.
Les 10 communes littorales d’Antibes à Cap d’Ail se sont regroupées autour d’un contrat de baie qui concerne 70km de côte et  associe les 5 bassins versants des Paillons, du Var, de la Cagne, du Loup et de la Brague.
Le contrat de Baie d’Azur a pour objectif de maintenir et d’améliorer la qualité du milieu marin, de protéger et de valoriser le patrimoine naturel, de développer et organiser les usages, de manière équilibrée et respectueuse de l'environnement. Ces objectifs sont ensuite traduits dans un programme d’actions sur 5 ans.
L'ensemble des travaux recommandés dans le cadre de la démarche « Ports Propres » est inscrit en projets d'actions à mener dans le cadre du Contrat de Baie d'Azur.
   

Natura 2000
Le réseau Natura 2000 regroupe plus de 26 000 sites terrestres et marins à travers l'Union Européenne et a pour ambition de concilier les activités humaines et les engagements pour la biodiversité.
Le milieu marin offre des biens et services indispensables à l'être humain : cadre de vie, tourisme, ressources alimentaires, pharmaceutiques, régulation des climats … Mais la biodiversité marine est fragile et soumise à de nombreuses pressions : destructions physiques, surexploitation, surfréquentation, espèces envahissantes, pollutions, macrodéchets …
Le site Natura 2000 « Cap Ferrat », 100% marin, s'étend sur près de 9000ha face au littoral des communes de Saint-Jean-Cap-Ferrat, Beaulieu-sur-Mer, Villefranche-sur-Mer, Eze et Cap d’Ail. Parmi les 13 sites Natura 2000 répartis sur la Métropole Nice Côte d’Azur, cet espace est le seul site marin.
Cette aire marine protégée est gérée de manière concertée avec l'ensemble des acteurs du territoire, sous la conduite d'un comité de pilotage (COPIL) présidé par le maire de Beaulieu-sur-Mer Roger Roux et regroupant des représentants de l'Etat, des collectivités concernées, des structures professionnelles et associatives impliquées sur le territoire. La Métropole Nice Côte d'Azur anime la mise en œuvre des mesures prescrites par le COPIL avec l'appui technique de l'Agence des aires marines protégées. Cette animation consiste à faire vivre cet espace en favorisant les projets durables, en utilisant les outils propres à Natura 2000 (contrats Natura 2000, charte Natura 2000), en informant et sensibilisant les acteurs locaux sur les enjeux du site et les bonnes pratiques participant à l'atteinte des objectifs arrêtés par le COPIL.
La charte Natura 2000 vise la poursuite, le développement et la valorisation de bonnes pratiques favorables à la conservation des espaces naturels. C'est un outil d'adhésion volontaire permettant aux signataires, professionnels de la mer ou pratiquants d'une activité de loisir, de participer à la démarche, partager des valeurs communes et marquer leur engagement pour la préservation du patrimoine naturel. Dans le cadre de la définition des objectifs du site « Cap Ferrat », seuls les engagements et recommandations d’ordre général ont été établis. La charte Natura 2000 sera par la suite développée pour chaque type d’activité présente sur le site.
Ce territoire très attractif, où de nombreuses activités se développent, abrite des écosystèmes marins et une biodiversité foisonnante. Cinq habitats d'intérêt communautaire (c'est-à-dire protégés au niveau européen) sont ainsi présents sur le site, en particulier l'herbier de Posidonie et la biocénose coralligène, et deux espèces d'intérêt communautaire fréquentent la zone : le Grand Dauphin et la Tortue Caouanne.
La Posidonie ou Posidonia oceanica est une plante marine (avec racines, fleurs et fruits) endémique de Méditerranée, c'est-à-dire qu'elle est d'origine méditerranéenne et ne se trouve nulle part ailleurs. Ayant besoin de lumière pour se développer, cette espèce s'étend des premiers mètres sous la surface jusqu'à 20-40 mètres de profondeur, selon la transparence de l'eau. En formant des herbiers plus ou moins denses et étendus, elle est essentielle à la vie marine car source de nourriture, lieu de cache et de reproduction pour de multiples espèces. De plus, la Posidonie produit de l'oxygène et constitue un piège à CO2 stocké dans ses rhizomes. Les feuilles qu'elle perd toute l'année mais surtout à l'automne, peuvent se retrouver sur les plages et former de véritables banquettes parfois épaisses qui protègent le littoral de l'érosion. La Posidonie est une espèce protégée depuis 1988 par un décret national.
Le Grand dauphin ou Tursiops truncatus, est une espèce que l'on retrouve sur toutes les mers du globe. Les individus vivent généralement en groupe et le plus souvent près des côtes. Il n'est pas rare de les observer sur le site Natura 2000 Cap Ferrat. La protection des mammifères marins est considérée au-delà des zones Natura 2000 marines, notamment dans le cadre d'un Accord entre la France, Monaco et l'Italie : le Sanctuaire PELAGOS. Les plaisanciers peuvent devenir ambassadeur du sanctuaire PELAGOS en s’engageant à respecter le code de bonne conduite pour l'observation des cétacés.
Les sites Natura 2000 étant des espaces partagés par tous, la démarche met l’accent sur la prise en compte de l’ensemble des exigences des parties prenantes : qu’elles soient écologiques, économiques, culturelles ou sociales.

 

L’action de la Métropole Nice Côte d’Azur
L’action environnementale de la Métropole Nice Côte d’Azur passe par des réalisations concrètes aux côtés de la Ville de Beaulieu-sur-Mer, telles que :
- le dévoiement de la surverse du poste de relèvement des eaux usées dont l’exutoire était situé en zone portuaire ;
- la réparation de l’émissaire sur la plage des Fourmis ;
- la séparation des réseaux et le raccordement des eaux usées à l’usine de traitement Haliotis.

Ecogestes
Chaque année l'association SOS Grand Bleu intervient dans le cadre de la campagne « Ecogestes ». Cette action soutenue par la Métropole Nice Côte d'Azur et destinée à sensibiliser les plaisanciers à la protection de l’environnement prend la forme d’un échange en mer dans la rade de Beaulieu autour des pratiques et des gestes écologiques pour préserver la Méditerranée.

AGENDA

Exposition

Du 22 novembre au 15 décembre, de 13h à 18h, chapelle Sancta [...]

Concert

Samedi 25 novembre à 20h30 au Casino de Beaulieu. Concert de [...]

Opéra

DON CARLOS, samedi 25 novembre au Cinéma de Beaulieu à [...]

Fêtes de Noël

Du 1er décembre au 7 janvier, le programme des festivités de [...]

Connaissance du monde

"La Cappadoce, insolite et orientale", par Olivier Berthelot, samedi 2 [...]

Ballet en direct

Mardi 5 décembre à 20h15 au Cinéma de Beaulieu. [...]

Tout l'agenda